ÉDITION PAPIER ET ÉLECTRONIQUE
EN HISTOIRE, GÉNÉALOGIE, HÉRALDIQUE, PHALŠRISTIQUE ET RÉGIONALISME

Accueil  •  Catalogue  •  Nous écrire

   



Cliquez sur la couverture pour découvrir un aperçu de quelques pages prises au hasard dans l'ouvrage

Élie Picard (1779-1859)
Mémorial d'un grognard

Pascal Dubrisay et Patrick Binet

Picard, que rien a priori ne devait conduire loin de sa bonne ville de Loches en Touraine, connaîtra, souvent dans l'ombre de Napoléon, une destinée certes glorieuse mais fréquemment inhumaine. Le plus grand des hasards lui a permis de survivre à des souffrances auxquelles peu d'entre nous auraient résisté.
Extraordinairement confiant, tout au long de ces quinze années durant lesquelles il sillonne­ une grande partie de l'Europe (Autriche, Prusse, Pologne, Espagne...), il prend soin de rédiger sur de simples feuillets les souvenirs que lui inspirent le cours de la vie et les batailles illustres où, dans l'ombre de l'Empereur, il participe à sa gloire et à celle de la France.
Pour avoir été détenu par les Espagnols sur les pontons de Cadix, de Portchester et, pire encore, dans l'île de Cabrera considérée comme le premier camp de concentration de l'Histoire, il n'existe pas de meilleur témoin de toutes ces souffrances endurées au nom de la guerre.
Ce sont ces cahiers, les mémoires de ce « Brave », retrouvés par Pascal Dubrisay, qui sont transcrits en intégralité dans l'ouvrage avec des commentaires d'époque et des compléments historiques apportés par les auteurs pour permettre au lecteur de suivre les pérégrinations du héros, ses combats, les personnalités qu'il a suivies ou affrontées, et ses souffrances morales et physiques après la capitulation de Bailén et durant ses six années de captivité.

« Un ouvrage qui apporte beaucoup à l'histoire de la période » comme l'écrit Jean Tulard qui en signe la préface.

Préface : Jean Tulard, membre de l'Institut, principal spécialiste de l'histoire du Consulat et de l'Empire­. Il a contribué à plus d'une cinquantaine d'ouvrages, seul, en collaboration ou en tant que directeur de la publication. Il est membre de l'Académie des sciences morales et politiques depuis 1994, élu à la section histoire et géographie au fauteuil de Roland Mousnier.
Avant-propos : SAI Prince Charles Bonaparte, aîné de la seule branche survivante des descendants en ligne masculine et légitime de Charles Bonaparte, père de Napoléon Ier, via Jérôme Bonaparte, frère de l'Empereur et oncle de Napoléon III.

Une belle découverte à l'origine du livre
Lorsque Pascal Dubrisay trouva dans le grenier de la maison qu'il venait d'acquérir plusieurs cahiers manuscrits écrits d'une belle écriture soignée sur un papier jauni, sa curiosité pour l'Histoire a im­mé­dia­tement été mise en éveil. Il venait de découvrir les mémoires de guerre d'un grognard qui avait traversé la Révolution et l'Empire sous les drapeaux !
Quelques dizaines d'années plus tard, fort de son expérience et de sa connaissance de l'histoire et du patrimoine de Loches dont il a été pendant dix-neuf années maire-adjoint chargé du Patrimoine et de la Culture, il s'est mis à écrire sur sa ville, il a trouvé en Patrick Binet, son ami, un éditeur passionné par les mêmes sujets, également soucieux de leur mise en valeur. Ils ont ensemble produit plusieurs ouvrages sur Agnès Sorel, les demeures et châteaux du Sud Touraine, l'histoire et le patrimoine architectural de la ville de Loches, etc.

Un travail à quatre mains
Lorsque l'auteur a proposé à l'éditeur de sortir de l'oubli les mémoires de son grognard, Patrick Binet s'est rapidement enflammé pour cette idée. Amateur passionné d'histoire, lui-même auteur de plusieurs ouvrages historiques ou généalogiques, et surtout grand admirateur de Napoléon, il a immédiatement souhaité être associé à l'écriture de l'ouvrage.
Redonner vie à des mémoires oubliés et rappeler les sacrifices d'un Tourangeau, d'un Lochois, pour sa patrie, tel est le sens de ce livre.

Les mémoires d'un « Brave »
Le souvenir napoléonien perdure, tant sa gloire est durablement inscrite dans notre histoire nationale. La transformation en profondeur de la France, les hauts faits et les victoires glorieuses parsèment le quotidien de l'Empire installé dans notre pays à la suite de la Révolution.
Nombreux sont les mémoires des héros de cette é­popée, publiés à l'issue de l'Empire. Napoléon lui-même, à travers Le Mémorial de Sainte-Hélène, s'y est essayé. Mais au-delà de ces écrits connus de tous les historiens existent d'autres mémoires rassemblés en de simples cahiers, rédigés par des soldats anonymes, des « braves », comme les a qualifiés lui-même Napoléon­ à l'issue de la bataille d'Austerlitz. Élie Picard en était, comme il le fut à Iéna ou Eylau.
Élie Picard, que rien a priori ne devait conduire loin de sa bonne ville de Loches, connaîtra, souvent dans l'ombre de Napoléon, une destinée certes glorieuse mais fréquemment inhumaine. Le plus grand des hasards lui a permis de survivre à des souffrances auxquelles peu d'entre nous auraient résisté.
Extraordinairement confiant, tout au long de ces quinze années où il sillonna une grande partie de l'Europe, il prit le soin de rédiger sur de simples feuillets les souvenirs que lui inspiraient le cours de la vie, les batailles illustres où, dans l'ombre de l'Empereur, il participait à sa gloire, et celles plus douloureuses où ses compagnons de régiment et lui subissaient le martyre.
Pour avoir été détenu dans l'île de Cabrera, considérée comme le premier camp de concentration de l'Histoire, il n'existe pas de meilleur témoin de toutes ces souffrances endurées au nom de la guerre.
C'est en cela que ces mémoires ont leur importance ; qu'ils soient écrits par un Lochois nous les rend encore plus proches.

Un Lochois inconnu. Une descendance attachée à la Touraine Car d'Élie Picard, hormis ce texte manuscrit qui nous est parvenu, nous ne savions pas grand-chose. Jusqu'alors, il n'était qu'un inconnu, un Lochois parmi d'autres Lochois­. Né à Loches sous le règne de Louis XVI, il mena sans doute la vie d'un enfant ordinaire, loin d'imaginer que les événements de la Révolution et de l'Empire le porteraient à se surpasser et à nous offrir bien des années plus tard le témoignage hors pair d'un grognard qui vécut­ parfois le meilleur mais souvent le pire.
La recherche généalogique nous a permis de retrouver la trace de sa descendance finalement restée très attachée à la Touraine : Jules-Élie-François Picard, notaire, et Édmond-Sulpice, avocat, tous deux établis et dé­cédés à Loches, Fernand-Bernard-Achille, médecin, et Édouard-Edmond-Jules, avocat, également lochois l'un et l'autre. Leur soeur, Marie Louise Valentine épouse Émile-Alexandre Le Foll, officier d'artillerie, un joli clin d'oeil à son arrière-grand-père grognard !

Arrière-grand-père de Jean-Marie Rougé !
Enfin Gabrielle-Marie-Joséphine qui épousera à Loches, Jacques-Marie Rougé, conservateur adjoint de la bibliothèque municipale de Tours, créateur et conservateur du musée du Terroir de Loches et du musée préhistorique du Grand-Pressigny. Connu comme le chercheur et le premier et incontournable auteur sur le folklore tourangeau avec de nombreux livres qui font référence sur le « parler », les costumes, les traditions, les coutumes, les contes, les villages tourangeaux... Près d'une centaine de titres publiés sur la Touraine. Il est deux fois lauréat de l'Académie française : prix Montyon en 1929, prix d'Académie en 1943.

De très nombreux encarts d'informations complémentaires
Au fur et à mesure de l'évocation des événements qui ont émaillés la vie militaire d'Élie Picard, les auteurs nous présentent dans des encarts un résumé de la biographies des personnages concernés ou de la situation des bélligérants.

Un ouvrage dense, magnifiquement illustré
112 pages au format 18 cm x 26 cm, très abondamment illustré en couleurs par 150 photos, dessins et documents.

Un aperçu de l'ouvrage est disponible en cliquant sur le lien en début de ligne ou sur la couverture de l'ouvrage ci-dessus. Vous y découvrirez quelques pages de l'ouvrage.

Beau livre relié sous couverture cartonnée.112 pages au format 18 cm x 26 cm. 150 photos et illustrations.
ISBN 978-2-35042-051-6

Prix : 19,90 € plus port.

© 2015, PBCO reproduction de tout ou partie soumise à accord écrit préalable

un compteur pour votre site